Alimentation

Sujet du siècle ? en tout cas de toutes les théories.

Sans prétention ni recette miracle ou autre poudre de perlimpinpin, nous nous interrogeons sur les cycles de la vie et la place de l’alimentation dans ceux-ci.

Le film « Demain » démontre bien les enjeux pluripartites entourant l’alimentation. Bien que passionnés par le sujet, notre démarche actuelle  s’organise cependant ailleurs, chaque chose en son temps.  Alors pourquoi une page sur l’alimentation ?

Confrontée dans mon vécu autant personnel que professionnel à des problèmes sérieux au niveau alimentaire, j’ai été amenée à non seulement me poser des questions, mais chercher et trouver des solutions à l’instar de Guila Enders, sur les quelques « bugs » issus visiblement de ma digestion, de la qualité des produits ainsi que des additifs mis dans les produits pré-préparés ou pas.

Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre « tête ». Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l’on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l’inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions.

L’énergie dérivée de la nourriture issue de notre système digestif nous constitue, pour autant qu’elle soit reconnue comme « compatible » par notre deuxième cerveau, « le ventre ». En Médecine Traditionnelle Chinoise on parle de L’Energie « Iong »

Des champs du domaine de Serroue à ma salle de consultations, le « bien » manger me tient à cœur, que cela se situe dans la vie du sol du domaine accueillant les semences, au conditionnement des produits issus du jardin potager, ou tout simplement à ce qui atterrit dans mon assiette ou celle de mes proches, après préparation. C’est aussi en consultations qu’il m’arrive de partager mes expériences, lorsque l’occasion s’en présente.

L’ensemble des nerfs dédiés à nos entrailles a la particularité de faire sa vie sans rien demander à personne […] Si l’on coupe les voies de communication entre le système nerveux autonome et le cerveau, le spectacle donné dans nos viscères ne s’interrompt pas pour autant […] Guila Enders le charme discret de l’intestin p. 104

Pour tout ceux qui souhaitent goûter au joie du Véganisme ( par obligation…. allergique, parfois) quelques recettes

 

Janv. 2016 LB

 

Création : madeleine jaccard
Réalisation : sur mesure concept